Les conseillers consulaires, pour quoi faire?

La réforme de la représentation politique des Français établis hors de France,  mise en oeuvre en 2013 vise à assurer une  meilleure représentation politique, au plus près des besoins et des préoccupations de nos compatriotes résidant à l’étranger. C’est un progrès pour une démocratie locale plus efficace et une meilleure représentation nationale! Et c’est une conquête de la gauche!

Cette nouvelle représentation s’organise autour :

– d’un échelon local et crée 130 Conseils consulaires (qui remplacent les comités consulaires actuels), correspondant aux 130 circonscriptions consulaires

– et d’un échelon national avec une représentation au Parlement (12 sénateurs représentant les Français établis hors de France + 11 députés).

Les conseillers consulaires seront élus pour la première fois cette année le 24 mai 2014 (sur le continent américain, le 25 mai 2014 pour le reste du monde). Si vous vous êtes inscrits sur les listes consulaires avant le 31/12/2013, vous pourrez voter à l’urne, par procuration et par voie électronique.

Pour voter par Internet aux élections consulaires, il faut indiquer à l’administration consulaire votre adresse e-mail avant le 17 mars. Si ce n’est déjà fait, vous pouvez enregistrer cette adresse e-mail ou la mettre à jour directement en ligne sur www.monconsulat.fr Le vote électronique se déroulera du 14 au 20 mai.

Quel sera le rôle des conseillers consulaires ?

Les conseillers consulaires auront pour rôle de donner des avis à l’ambassadeur et au consul sur toutes les questions d’intérêt général, notamment culturelles, éducatives (bourses scolaires), économiques (emploi, implantation et activité des entreprises françaises) ou sociales (aide sociale, formation) et sur les questions de sécurité. Les conseillers consulaires seront donc les interlocuteurs directs des pouvoirs publics au sein des Conseils consulaires. Pour faire vivre cette démocratie de proximité, il est donc crucial que vos conseillers consulaires aient une fine connaissance des situations personnelles et locales et soient pleinement intégrés dans la communauté française de la région et prêts à s’investir pour la représenter au quotidien. Ce sont là les exigences que la liste “Français de gauche, citoyens et solidaires” s’est fixée.

Les conseillers consulaires sont élus pour 6 ans par un scrutin plurinominal proportionnel à la plus forte moyenne. La taille des conseils consulaires varie de (1 à 0 conseiller), en fonction du nombre de Françai(se)s dans la circonscription, le nombre total de conseillers attendra 443. Pour Washington, il y aura 4 conseillers consulaires.

Quelle représentation au niveau national?

Parmi ces conseillers, 90 seront ensuite élus à l’Assemblée des Français de l’étranger, qui siège à Paris plusieurs fois par an et a notamment pour mission de donner un avis sur le projet de budget du Ministère des Affaires étrangères, faire la synthèse des questions soulevées par les conseils consulaires, rendre des avis au gouvernement notamment sur la politique conduite pour nos compatriotes et réaliser des études sur les questions concernant les Français de l’étranger.

Tous les conseillers consulaires, ainsi qu’une centaine de délégués consulaires élus lors du même scrutin dans les circonscriptions comptant plus de 20 000 Françai-se-s, seront ensuite des grands électeurs pour l’élection (indirecte) des Sénateurs des Français de l’étranger, au nombre de 12.

A Washington, nous n’avons pas à élire de délégués consulaires .

 

Si ce n’est toujours pas clair, jetez un oeil à cette infographie du Ministère des Affaires Etrangères qui résume très bien les choses:Infographie "Des conseillers consulaires : pour quoi faire ?"